L1130442

Je vous ai déjà parlé de la pleine conscience et je souhaite y revenir pour vous aider à mieux gérer vos repas... en pleine conscience.

Avant tout, sachez que le corps contient sa propre sagesse, sa propre richesse créative et intuitive. Il faut lui faire confiance et ne pas vouloir le contrôler mais l’écouter : C’est l’entrainement à l’attention portée aux indices internes qui va aider nos systèmes d’autorégulation. Fini le contrôle de soi, la vigilance, les structures externes imposées, la maitrise de soi pour obtenir le changement et le bien-être.

Je vous propose plutôt de réintégrer les ressentis corporels et de goût, d'accueillir les émotions comme faisant partie de l’existence, de ne pas être dans le mode «recherche de solution rapide et efficace» mais être bienveillant avec soi-même et devenir autonome

 Allez vers une réduction des préoccupations autour de la nourriture pour porter plus d’attention à vos prises alimentaires, ce qui entrainera une meilleure régulation émotionnelle.

Jeu n°1: Manger en pleine conscience… les yeux fermés

À Paris, et peut-être ailleurs, il existe des restaurants dans lesquels nous mangeons entièrement dans le noir. Outre les économies en électricité que ces restaurants doivent faire, j’ai toujours trouvé cette idée merveilleuse. Quand nous nous privons d’un sens, les autres deviennent plus aiguisés. Pourquoi ne pas tenter cette expérience ?

Préparez votre assiette, et éteignez les lumières avant de revenir à table. Ou bien simplement bandez-vous les yeux. Installez-vous confortablement, les pieds à plat sur le sol, le dos droit.

Puis dégustez votre assiette, peut-être pas la totalité, mais seulement une partie. Concentrez-vous pleinement sur les odeurs, les saveurs, les goûts et arrière-goûts, les textures de vos aliments.

Ne cherchez pas faire quoi que ce soit d’autre pendant que vous mangez, éteignez votre téléphone et la télévision, et portez uniquement votre attention sur vos aliments.

Qu’avez-vous ressenti ? Quelle différence pouvez-vous noter par rapport à un repas pris les yeux ouverts ? N’hésitez pas à consigner vos impressions par écrit, cela vous aidera à canaliser votre attention et organiser vos idées.

Et faites m'en part ! A bientôt pour le jeu numéro 2 !